« Je suis aide-soignante et je veux changer de métier » : les options

Publié le : 01 février 20246 mins de lecture

Être aide-soignant est un métier passionnant et difficile, où il faut prendre soin des patients tout en étant confronté à la dure réalité de la maladie. Cependant, il peut arriver un moment donné où les contraintes professionnelles et personnelles peuvent amener certains professionnels aide-soignants à envisager de se reconvertir dans le secteur de la santé.

Pourquoi vouloir changer de métier ?

Plusieurs raisons peuvent inciter une aide-soignante à vouloir changer de métier. Par exemple, le travail en EHPAD, établissement médico-social qui accueille principalement des personnes âgées dépendantes, peut être éprouvant tant au niveau physique qu’émotionnel. L’impression de ne pas pouvoir faire plus pour améliorer les conditions de vie des résidents et leur qualité de vie, ainsi que le souhait de développer de nouvelles compétences ou d’avoir de meilleures perspectives d’évolution professionnelle sont autant de facteurs qui peuvent pousser une aide-soignante à s’interroger sur son avenir professionnel.

Les voies de reconversion possibles

Il existe plusieurs moyens permettant à une aide-soignante de changer de métier tout en restant dans le domaine de la santé. Parmi eux :

Se former pour devenir infirmière

L’une des principales voies de reconversion pour une aide-soignante est de suivre une formation pour devenir infirmière. En effet, il est possible d’accéder au diplôme d’État (DE) d’infirmier par la voie de la promotion professionnelle, par la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou encore par une formation spécifique. Cette nouvelle compétence professionnelle lui permettra d’exercer un métier ayant plus de responsabilités et offrant davantage d’autonomie dans les soins prodigués aux patients.

Se spécialiser dans un domaine précis

Une autre possibilité pour une aide-soignante qui souhaite changer de métier est de se spécialiser dans un domaine précis, tel que la santé mentale, la gérontologie ou encore la pédiatrie. Ces formations sont généralement accessibles après avoir obtenu le DE d’aide-soignant et peuvent souvent être suivies à temps partiel tout en travaillant, ce qui facilite la transition vers le nouveau métier.

Opter pour des fonctions d’encadrement

Les aides-soignantes expérimentées peuvent également viser des postes d’encadrement, tels que responsable d’équipe ou coordinatrice des soins. Pour cela, il est recommandé de suivre une formation en management afin d’acquérir les compétences nécessaires pour superviser et accompagner les équipes sur le terrain.

Changer de secteur d’activité

Enfin, si vous souhaitez quitter le milieu hospitalier et médico-social, d’autres opportunités existent pour mettre à profit vos compétences d’aide-soignante. Par exemple :

  • Travailler en tant qu’assistant(e) médicale dans un cabinet de médecin généraliste ou spécialiste;
  • Exercer comme auxiliaire de vie scolaire pour accompagner les élèves en situation de handicap;
  • Intervenir en tant que formateur(trice) en soins et services à domicile auprès des personnels médicaux et paramédicaux.

Les démarches pour préparer la reconversion

Pour vous aider à changer de métier, voici quelques démarches qui peuvent être utiles :

Se renseigner sur les différentes formations

La première étape consiste à vous informer sur les différentes formations existantes, leur durée et leurs modalités. Pour cela, n’hésitez pas à consulter le site de l’Agence régionale de santé (ARS) de votre région ou à contacter directement les centres de formation.

Faire un bilan de compétences

Un bilan de compétences permet d’évaluer vos aptitudes professionnelles et d’identifier celles qui pourront être valorisées dans votre nouvelle profession. Il s’agit également d’un moment privilégié pour réfléchir à vos aspirations personnelles et déterminer les secteurs d’activité qui correspondent le mieux à vos envies et à votre profil. N’oubliez pas que le choix de votre voie de reconversion doit avant tout reposer sur vos souhaits et vos motivations.

Mobiliser le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à tout travailleur, dont les aides-soignant(e)s, d’acquérir des droits à la formation tout au long de sa vie professionnelle. Ces droits peuvent être utilisés pour financer une action de formation visant un changement de métier. Renseignez-vous auprès de votre employeur ou du service ressources humaines de votre établissement pour connaître les modalités d’utilisation de votre CPF.

S’informer sur les aides disponibles

Plusieurs dispositifs existent pour aider les professionnels souhaitant changer de métier, comme le Congé Individuel de Formation (CIF), permettant de suivre une formation à temps plein ou partiel en conservant son salaire. Vous pouvez également bénéficier d’aides financières spécifiques pour couvrir les frais liés à la formation (frais de déplacement, hébergement, etc.).

Pour conclure

Changer de métier lorsque l’on est aide-soignante n’est pas impossible. Il existe de nombreuses opportunités de formation et de reconversion qui vous permettront d’accéder à de nouvelles professions, tout en mettant à profit vos compétences acquises dans ce métier passionnant et exigeant. N’hésitez pas à vous renseigner et à étudier toutes les options possibles pour trouver celle qui correspondra le mieux à vos attentes et à vos ambitions professionnelles.

Quels sont les métiers les mieux payés en psychologie ?
Les métiers de la finance les mieux payés : les professions qui rapportent gros