Comment identifier vos compétences transférables pour booster votre reconversion professionnelle ?

compétences transférables pour une reconversion professionnelle

Publié le : 04 décembre 20236 mins de lecture

La reconversion professionnelle est un parcours semé d’embûches, qui requiert une bonne préparation et l’identification de ses forces. Parmi celles-ci, les compétences transférables sont des atouts majeurs pour réussir cette transition, et mettre toutes les chances de son côté. Mais comment les identifier ? Dans cet article, nous vous guiderons pas à pas pour dénicher ces précieuses compétences et ainsi booster votre reconversion professionnelle.

Qu’est-ce qu’une compétence transférable ?

Avant d’apprendre à les repérer, il faut avant tout comprendre ce qu’est une compétence transférable. Une compétence transférable est une compétence acquise lors d’une expérience personnelle ou professionnelle précédente, qui peut être mobilisée dans un autre contexte ou un nouveau métier. Ces compétences ne sont pas liées à un domaine particulier, et peuvent donc être réutilisées dans différents secteurs d’activité.

Il peut s’agir de savoir-faire (techniques, méthodologiques…) ou de savoir-être (compétences relationnelles, gestion du stress…). Les compétences transférables sont essentielles pour convaincre un employeur potentiel que vous pouvez rapidement vous adapter à un nouvel environnement professionnel, même si vous n’avez pas encore d’expérience directe dans le secteur visé.

L’importance de l’auto-évaluation

Pour maximiser vos chances de réussite lors de votre reconversion, il est important d’apprendre à vous connaître et à analyser vos compétences de manière honnête et objective. Une démarche d’auto-évaluation permet de prendre du recul sur votre parcours professionnel, d’en tirer les points forts, et ainsi d’identifier un potentiel transférable.

Prendre en compte toutes ses expériences

Afin de déterminer quelles compétences sont transférables, il faut lister celles que vous avez pu développer lors de votre parcours professionnel dans son ensemble, sans oublier vos expériences bénévoles ou associatives. Les compétences acquises au cours des différentes étapes de votre vie peuvent être utilisées pour valoriser votre candidature auprès d’un nouvel employeur, même si elles n’ont pas été développées dans le secteur visé.

Établir un bilan de compétences

Le bilan de compétences permet de dresser un inventaire réfléchi des compétences techniques et personnelles que vous possédez. Ceci inclut non seulement les savoir-faire directs liés à votre métier actuel, mais aussi les capacités transversales telles que la communication, la créativité, la prise de décision, la gestion du temps, etc. Pensez également à prendre en compte les compétences managériales, comme la gestion d’équipe, la coordination de projets, etc.

Capitaliser sur sa mobilité professionnelle

La mobilité est une autre dimension importante de la reconversion professionnelle. Elle peut révéler des compétences insoupçonnées, et contribuer à enrichir votre CV grâce aux expériences variées que vous avez pu vivre. Ainsi, n’hésitez pas à mettre en avant les différentes missions ou postes que vous avez occupés au sein de votre entreprise actuelle, par exemple.

Exemples de compétences transférables liées à la mobilité

Voici quelques exemples de compétences transférables liées à la mobilité :

  • La polyvalence : si vous avez travaillé dans différents départements ou sur différents projets, cela peut témoigner d’une capacité à adapter rapidement et à être efficace dans divers contextes ;
  • La gestion du changement : si vous avez été confronté(e) à des restructurations, fusions-acquisitions, etc., cela démontre une aptitude à gérer les incertitudes inhérentes à ces situations ;
  • L’ouverture internationale : si vous avez vécu, étudié ou travaillé à l’étranger, cela montre que vous êtes capable de vous adapter à des cultures et environnements différents.

Comment mettre en valeur ses compétences transférables ?

Une fois que vous aurez identifié vos compétences transférables, il vous faudra trouver le moyen de les valoriser auprès de vos futurs employeurs.

Cibler son CV et sa lettre de motivation

Pour mettre en avant vos compétences transférables, il est primordial de préparer un CV et une lettre de motivation adaptés à chaque offre d’emploi pour lesquelles vous candidatez. Cela passe notamment par la mise en avant de vos réalisations professionnelles et personnelles les plus pertinentes pour le poste. N’hésitez pas à illustrer ces compétences avec des exemples concrets, chiffrés si possible.

Travailler sa communication lors des entretiens d’embauche

Durant l’entretien d’embauche, vous devrez être capable d’expliquer comment vos compétences transférables peuvent être applicables dans le contexte du poste proposé. Préparez-vous à aborder cette question en amont, en réfléchissant aux arguments qui démontrent votre adaptabilité et votre capacité à apporter de la valeur ajoutée à l’entreprise.

En définitive, identifier et valoriser vos compétences transférables est essentiel pour réussir votre reconversion professionnelle et séduire un nouvel employeur. En menant une réflexion approfondie sur vos aptitudes et expériences, vous serez mieux armé(e) pour affronter ce changement et aborder sereinement cette nouvelle étape de votre carrière.

Reconversion professionnelle à 40 ans : étapes à suivre
Comment faire une reconversion professionnelle ?