Conseils pour reconversion professionnelle quand on est en CDI

reconversion professionnelle quand on est en cdi

Publié le : 11 janvier 20245 mins de lecture

Envisager une reconversion professionnelle quand on est en CDI peut sembler compliqué. Différents facteurs peuvent entraîner l’envie de changer de métier ou de secteur d’activité :

  • la lassitude après plusieurs années d’activité dans le même domaine,
  • l’évolution du marché du travail,
  • la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Quoi qu’il en soit, il est essentiel de savoir comment aborder cette transition avec sérénité et efficacité.

Les démarches à suivre pour une reconversion réussie

Dans un premier temps, il convient de bien se renseigner sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous, en matière de formation notamment. Pour cela, plusieurs options sont possibles :

Le bilan de compétences

Ce bilan permet de faire le point sur vos compétences professionnelles, personnelles et sociales, ainsi que sur vos motivations et intérêts.

Il a pour objectif de déterminer un projet professionnel réaliste et réalisable. Le bilan de compétences est généralement réalisé par un centre agréé et peut être financé par votre compte personnel de formation (CPF).

Les formations disponibles

Une fois votre projet professionnel défini, il s’agit de trouver la(les) formation(s) adaptée(s) pour acquérir de nouvelles compétences.

N’hésitez pas à consulter les sites des organismes de formation, ou encore à vous rendre aux salons spécialisés, pour recueillir un maximum d’informations sur les cursus proposés, leur durée et leur coût.

Le financement de la formation

Plusieurs dispositifs existent pour financer votre reconversion :

  • le compte personnel de formation (CPF),
  • le plan de développement des compétences de votre entreprise,
  • le congé individuel de formation (CIF) qui permet de suivre une formation en étant rémunéré.

Les différentes options pour quitter son poste actuel en CDI

Quand on souhaite se reconvertir, il peut être nécessaire de démissionner de son poste actuel. Plusieurs alternatives s’offrent à vous selon votre situation :

La démission pure et simple

Elle doit être faite auprès de l’employeur par courrier recommandé avec accusé de réception, dans lequel vous précisez que vous vous prévaloir du droit au CPF de transition professionnelle. Notez bien que cette option entraîne une rupture du contrat de travail et donc le versement des indemnités légales de licenciement.

La rupture conventionnelle

Il s’agit d’un accord amiable entre l’employeur et le salarié pour mettre fin au contrat de travail, avec souvent des conditions financières plus avantageuses pour le salarié (indemnités de rupture, prise en charge de la formation, etc.).

Toutefois, cette option nécessite l’accord de votre employeur et peut prendre du temps à être mise en place.

Le congé sabbatique ou sans solde

Cette période vous permettra de suivre une formation sans quitter définitivement votre emploi. Cependant, la durée de ce type de congé est limitée et dépend de l’accord de votre employeur.

Garder son poste actuel tout en se formant : est-ce possible ?

Dans certains cas, il est envisageable de conserver son poste actuel tout en suivant une formation pour une reconversion. Plusieurs dispositifs existent :

La formation à distance ou en alternance

Ces formations permettent de continuer à travailler tout en se formant, grâce à des cours accessibles en ligne et/ou un rythme d’apprentissage adapté aux contraintes professionnelles.

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)

Elle permet de valider les compétences acquises lors de vos expériences professionnelles antérieures, afin de les faire reconnaître officiellement et ainsi faciliter votre reconversion.

Les aménagements d’horaires de travail

Dans certaines situations, vous pouvez demander à votre employeur d’aménager vos horaires de travail afin de pouvoir suivre une formation en parallèle.

Toutefois, notez que cette option nécessite l’accord de votre entreprise et peut impacter votre rémunération.

En somme, envisager une reconversion professionnelle quand on est en CDI demande de la réflexion et une bonne préparation. Il est important de bien se renseigner sur les formations possibles, les financements disponibles et les différentes options pour quitter ou conserver son emploi actuel. Les dispositifs tels que le bilan de compétences, la VAE ou les formations à distance peuvent être d’une grande aide pour réussir cette transition et atteindre vos objectifs professionnels.

Reconversion professionnelle à 40 ans : étapes à suivre
Comment faire une reconversion professionnelle ?