Guide pour financer sa reconversion grâce au Pôle-emploi

pole emploi financement reconversion professionnelle

Publié le : 09 novembre 20236 mins de lecture

Dans un contexte économique en constante évolution, nombreux sont ceux qui envisagent une reconversion professionnelle pour se donner de meilleures perspectives d’avenir. Que ce soit par choix ou par nécessité, la reconversion peut représenter un investissement conséquent, voire un frein à l’action pour certains. Toutefois, sachez que le Pôle emploi offre plusieurs dispositifs pour financer votre projet.

Les aides financières proposées par le Pôle emploi

Le principal organisme public en charge de l’emploi et de l’indemnisation des demandeurs d’emploi propose différentes solutions pour vous accompagner dans votre transition professionnelle :

AIF – L’Aide individuelle à la formation

L’Aide individuelle à la formation (AIF) est destinée aux demandeurs d’emploi inscrits au Pôle emploi qui souhaitent suivre une formation non prise en charge par un autre organisme financeur. Il s’agit d’un complément financier permettant de couvrir tout ou partie des frais pédagogiques liés à la formation.

CPF – Le Compte personnel de formation

Le Compte personnel de formation (CPF) est un dispositif qui permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’acquérir des droits à la formation. Ces droits sont comptabilisés en euros et peuvent être utilisés pour financer tout ou partie des formations éligibles. Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF pour financer une formation à condition que celle-ci réponde à un besoin identifié et soit en accord avec leur projet professionnel.

L’aide au Bilan de compétences

Afin d’aider les demandeurs d’emploi à définir ou à confirmer leur projet professionnel, le Pôle emploi propose également une aide au bilan de compétences. Le bilan de compétences est une démarche permettant d’évaluer ses acquis professionnels et personnels, d’analyser ses aptitudes et ses motivations, et de déterminer les perspectives d’évolution. Ce dispositif peut être financé grâce à votre CPF ou par l’AIF, selon les conditions d’éligibilité.

Les critères d’éligibilité aux aides du Pôle emploi

Pour bénéficier des aides financières du Pôle emploi, il est nécessaire de respecter certaines conditions :

Inscription comme demandeur d’emploi

Il est obligatoire d’être inscrit en tant que demandeur d’emploi auprès du Pôle emploi pour pouvoir bénéficier des dispositifs d’aide. Toutefois, il faut aussi être à jour dans ses obligations vis-à-vis de l’organisme, notamment en ce qui concerne la recherche active d’emploi et la participation aux entretiens périodiques.

Accord de son conseiller Pôle emploi

Le financement d’une formation par le Pôle emploi nécessite l’aval de votre conseiller référent. Ce dernier vérifiera que la formation envisagée est bien en adéquation avec votre projet professionnel et qu’elle répond à un besoin du marché de l’emploi. Il est donc essentiel de construire son projet en amont et de le présenter de manière claire et argumentée à son conseiller.

Formation qualifiante et éligible

Il est important de noter que seules certaines formations sont éligibles aux dispositifs d’aide du Pôle emploi. Les formations doivent être qualifiantes, c’est-à-dire qu’elles débouchent sur un diplôme ou une certification reconnue, et elles doivent s’inscrire dans les priorités de financement de l’organisme.

Comment solliciter le financement d’une formation par le Pôle emploi ?

Si vous pensez être éligible à l’un des dispositifs présentés précédemment et que vous souhaitez solliciter le financement de votre reconversion professionnelle, voici la marche à suivre :

1. Identifier la formation souhaitée

Réalisez tout d’abord un travail de recherche pour identifier la formation qui correspond le mieux à votre projet professionnel. Privilégiez les formations qualifiantes et éligibles au CPF, afin d’optimiser vos chances d’obtenir un financement.

2. Prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle emploi

Contactez votre conseiller référent pour lui exposer votre projet de reconversion et discuter des modalités de financement possibles. Votre conseiller sera en mesure de vous orienter vers le dispositif le plus adapté à votre situation.

3. Constituer le dossier de prise en charge

En fonction du dispositif retenu, il vous sera demandé de constituer un dossier de financement. Celui-ci comprend généralement les documents suivants : une description détaillée du projet professionnel, une copie du devis de la formation, un justificatif de votre inscription comme demandeur d’emploi, ainsi que le formulaire de demande d’aide au financement dûment complété.

4. Attendre la décision du Pôle emploi

Une fois votre dossier transmis, il ne vous reste plus qu’à attendre la réponse du Pôle emploi. Notez que l’organisme dispose d’un délai de deux mois pour instruire votre demande et vous notifier sa décision. Si elle est favorable, vous pourrez alors entamer votre formation à la date prévue et bénéficier du soutien financier accordé par le Pôle emploi.

Ne négligez pas les autres sources de financement

Il est important de souligner que le Pôle emploi n’est pas la seule source de financement possible pour votre reconversion professionnelle. D’autres organismes ou dispositifs peuvent également être sollicités, tels que :

  • Les collectivités territoriales (régions, départements) qui proposent des aides financières spécifiques ;
  • Les fonds d’assurance formation des travailleurs non-salariés ;
  • Le Congé individuel de formation des salariés (CIF), désormais remplacé par Le Projet de Transition Professionnelle ;
  • Les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), devenus les Opérateurs de compétences (OPCO).

Il convient donc d’examiner toutes les options à votre disposition et de ne pas hésiter à solliciter un accompagnement personnalisé pour élaborer votre plan de financement.

Comprendre le financement pour une reconversion professionnelle réussie
Comment utiliser le CPF pour financer sa reconversion professionnelle ?